TURING (A. M.)


TURING (A. M.)
TURING (A. M.)

TURING ALAN MATHISON (1912-1954)

Ingénieur et mathématicien anglais. Étudiant au King’s College de l’université de Cambridge, Turing travaille, de 1936 à 1938, à l’université de Princeton (N.J.), puis au Laboratoire national de physique (1945-1948); enfin, il est chargé de cours (mathématiques) à l’université de Manchester (1948-1954). En 1951, il devient membre (fellow ) de la Royal Society. Pendant toute sa vie, Turing se consacre aux calculateurs considérés d’un point de vue aussi bien théorique que pratique. En 1950, il participe avec F. C. Williams et T. Kilburn à la réalisation d’un calculateur électronique à l’université de Manchester; il conçoit à cette occasion un manuel de programmation.

Mais l’essentiel de ses travaux est, dans le domaine théorique, la conception des «machines de Turing» (1936), machines abstraites qui constituent la base de toute la théorie des automates et, d’une manière générale, de la théorie de la «calculabilité». Les machines de Turing cherchent à formaliser le concept d’algorithme (elles sont représentées par une succession d’instructions agissant en séquence sur des informations d’entrée et susceptibles de fournir un résultat); c’est grâce à cette formalisation que Turing put préciser la notion de calculabilité et déterminer des classes de problèmes «décidables». À cette occasion, il introduit une nouvelle classe de fonctions, dites «fonctions calculables au sens de Turing», et il démontre qu’elles sont identiques aux fonctions lambda-définissables de Kleene et Church. Parmi ses publications, on peut citer: «On Computable Numbers with an Application to the Entscheidungsproblem» (1936-1937), article qui traite du «problème de la décision» (Schröder, 1895; Hilbert, 1918); «Computability and Lambda-Definibility» (1937); «Can a Machine Think?» (1950), publication dans laquelle il imagine les conditions d’une expérience (imitation game ) consistant à établir une conversation entre un homme et une machine; comment un observateur extérieur, analysant les messages échangés, pourra-t-il distinguer l’homme de la machine?

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Turing — may refer to:*Alan Turing, after whom the items listed below are ultimately named*Turing (programming language) *Turing (cipher) *Turing completeness *Turing machine *Turing Number *Turing test *Reverse Turing test *Turing Award *Turing Police… …   Wikipedia

  • Turing — ist der Familienname von: Alan Turing, britischer Logiker, Mathematiker und Kryptoanalytiker Turing steht auch für: Turingmaschine, ein grundlegendes mathematisches Modell der Informatik um eine Klasse von berechenbaren Funktionen zu bilden… …   Deutsch Wikipedia

  • Turing — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Alan Mathison Turing était un mathématicien et informaticien anglais, considéré comme l « inventeur » de l ordinateur. Son nom est… …   Wikipédia en Français

  • Turing — [toor′iŋ, tyoor′iŋ] Alan Mathison [math′i sən] 1912 54; Brit. mathematician: pioneer in computer theory * * * (as used in expressions) Turing machine Turing test Turing Alan Mathison * * * …   Universalium

  • Turing — machine …   Philosophy dictionary

  • Turing — (Alan Mathison) (1912 1954) mathématicien anglais. Logicien, il a conçu, en 1936, une machine théorique qui préfigurait l ordinateur …   Encyclopédie Universelle

  • turing — túring m [i]i[/i] prid. DEFINICIJA v. touring, touring …   Hrvatski jezični portal

  • Turing — [toor′iŋ, tyoor′iŋ] Alan Mathison [math′i sən] 1912 54; Brit. mathematician: pioneer in computer theory …   English World dictionary

  • Turing — I Turing   [ tjʊərɪȖ], Alan Mathison, britischer Mathematiker, * London 23. 6. 1912, ✝ (Selbstmord) Wilmslow (County Cheshire) 7. 6. 1954; arbeitete während des Zweiten Weltkriegs als Entschlüsselungsspezialist im britischen Außenministerium,… …   Universal-Lexikon

  • Turing — (as used in expressions) Turing, Alan (Mathison) Turing, máquina de Turing, test de …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.